Guillaume Peltier a créé les Populaires en 2017 à la suite des élections présidentielles et législatives afin de participer à la nécessaire reconstruction des Républicains. L’objectif est de redonner à la droite sa place centrale pour reconquérir une majorité de Français sur ses idées.

La droite doit redevenir fière et moderne, réaliste et positive, fédératrice et majoritaire. Nous revendiquons nos attaches populaires ou rurales. Notre préoccupation première est d’apporter des réponses crédibles et concrètes à ceux qui se sentent oubliés ou délaissés, à ceux qui n’ont pas les bons codes, les bonnes relations ou les bons revenus. Aux lois du plus fort, du silence et de l’argent, nous voulons substituer, la loi du mérite et de l’effort afin de refonder et ressouder la Nation française.

Notre histoire

La Fête de la Violette

Nous étions plus de 700 samedi à Souvigny-en-Sologne pour la 5ème édition de la Fête de la Violette. Nous sommes redevenus la seule opposition crédible à Emmanuel Macron ! En savoir plus >>

Image1

Lors de la dernière édition de la Fête de la Violette, le 30 septembre 2017, Guillaume Peltier a accueilli, dans une ferme de Souvigny-en-Sologne, Laurent Wauquiez autour de plus de 1000 personnes.

gp-lw

Le 6 juillet 2013, la 1ère fête de la Violette est organisée en Sologne. Guillaume Peltier est à l’origine de ce rassemblement populaire de militants, de sympathisants et d’élus de droite. De nombreuses personnalités nationales se rendent chaque année à cet événement notamment Jean-François Copé, Brice Hortefeux, Bruno Le Maire, Luc Chatel, Rachida Dati ou bien encore Nicolas Sarkozy en 2015.

https://youtu.be/GZcme84kzCY

Organisation et actions

Forts d’un réseau de référents et de sympathisants implantés partout en France, les Populaires organisent des réunions publiques et des meetings. Ces réunions sont l’occasion de faire émerger de nouvelles idées dans le débat public, notamment lors d’échanges sur les projets et propositions de la droite.

actions_la-droite-forte
Lors de chaque élection locale ou nationale, des nouveaux élus soutenant les Populaires sont régulièrement investis et élus. Ils viennent enrichir l’implantation et le maillage territorial des Républicains afin de contribuer au dynamisme de ce parti.

Idées et propositions

Depuis leur création, les Populaires ont pour objectif d’être pourvoyeur d’idées nouvelles et conquérantes. Ces propositions s’inscrivent dans la reconstruction de la droite qui a suivi les scrutins de 2017. Si la valorisation du mérite et de la France des territoires font partie de l’ADN du mouvement, tous les élus, experts et sympathisants sont invités à participer et à réfléchir aux mesures nécessaires dans tous les domaines de l’action publique.

Presntation - Historique - Collectif Horizon

Ce que nous voulons

1- Fédérer au service de l’intérêt général et de notre famille politique

Les Populaires ont un seul mot d’ordre : celui de l’unité de notre famille politique. Nous voulons rassembler les élus (locaux et nationaux) ainsi que la société civile pour proposer les idées qui nous permettront de reconstruire notre famille politique. Chacun est libre au sein des Populaires de soutenir ou non un candidat à la présidence des Républicains par exemple. Ce n’est pas l’objet de notre mouvement. Nous voulons fédérer au service de notre famille politique et au service de l’intérêt général en apportant les réponses concrètes et utiles, à même de refonder et ressouder notre Nation.

2-Promouvoir les nouveaux élus de 2014 et 2017

Les éventuelles futures victoires électorales passeront par notre capacité à fédérer en priorité la génération des nouveaux élus de notre famille politique : ceux qui, en 2014 ont conquis de nouvelles mairies et ceux qui, en 2017 sont devenus députés de la Nation. Notre mouvement est ouvert à tous les élus locaux et nationaux qui veulent nous rejoindre.

3- Priorité à la France des territoires

Notre projet a pour priorité l’avenir de la France périphérique, des classes moyennes et populaires. La France des communes rurales, des territoires péri-urbains, la France des travailleurs et de la jeunesse doivent redevenir le socle de notre projet politique. La droite doit sortir du débat stérile sur « plus ou moins » à droite et se poser une seule question : comment convaincre les classes populaires et les classes moyennes d’adhérer à notre projet politique ? La droite doit en finir avec sa logique comptable et technocratique pour réinventer un modèle français fondé sur  :

  • Le mérite comme valeur cardinale d’épanouissement personnel,
  • Le patriotisme comme valeur essentielle de l’unité collective de la Nation