« La droite doit redevenir le mouvement des classes moyennes. »

« Notre nouvelle Europe doit se réconcilier avec la grandeur, le rêve et des grands projets fédérateurs.  »

Si la droite veut redevenir majoritaire, elle doit être forte sur les questions régaliennes et juste sur l’économique et le social. Nous devons nous emparer de tous les grands enjeux :
la récompense du travail,
l’écologie, 
l’égalité entre les hommes et les femmes,
la laïcité,
la dépendance de nos anciens…

 Quand la droite parle à la droite, c’est bien. Mais nous devons toujours aller plus loin : la droite doit parler à la France entière. Là est notre défi collectif.